Un week-end de l’Ascension au fil de l’eau…

Un week-end de l’Ascension au fil de l’eau…         

 

Quand on redoute les parcours à relief, alors on s’oriente vers ceux « plats ». En la matière les pistes cyclables le long des canaux se généralisent et correspondent parfaitement au cahier des charges énoncé : strictement plats ! … et intégralement revêtus !

 

 

Nous voici au départ à Auxerre, après un presque commode transport en train (2 correspondances quand même) pour parcourir en 3 jours le canal du Nivernais jusqu’à sa jonction à Decize avec son compère le canal latéral à la Loire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

200 km bucoliques, couverts en 3 journées, ponctués par les deux hébergements retenus par Marie-Claude, organisatrice (Coulanges-sur-Yonne, Chatillon-en-Bazois). Le tout effectué en autonomie matérielle bien évidemment. Ce canal avait semble-t-il pour fonction originelle essentielle le transport des bois flottés du Morvan vers la capitale.

 

Après Decize, Daniel poursuit et rentrera à Mâcon (180 km) à la force (hum ?) du jarret : tronçons du canal latéral à la Loire et du canal du centre jusqu’à Paray-le-Monial, puis Monts du Charolais et du Mâconnais.

Points marquants de la randonnée, sans ordre (encore que…) : le savoureux lapin en gibelotte préparé par notre hôtesse à Chatillon-en-Bazois, le passage au long des 16 écluses de Sardy et le secteur dit des voûtes de la Collancelle, la température très estivale, la cohésion et la bonne humeur du groupe, enfin l’absence quasi-totale de cohabitation avec la gent automobile…

 

MC Jonac, Annie Dussel, Richard Redon, Daniel Janan.

                   

 

Juin 2019